La place de la Femme dans l’opinion des Togolais: Derniere parties des resultats de l’enquete Afrobarometre

CROP - TOGO 18 octobre 2014

Le Centre de Recherche et de Sondage
d’Opinions (CROP) a procédé à la 4ème et dernière dissémination des
résultats de l’enquête Afrobaromètre le 17 juillet 2013 à la salle hibiscus de
Agora Senghor à Lomé au Togo. L’événement a couvert deux thèmes sur le
genre à savoir « les grands écarts d’opinions liés au genre au Togo »
et « la place de la femme dans l’opinion des Togolais ».

IMG_3277Concernant le 1er thème, les analyses ont
révélé que deux fois plus de femmes (26%) que d’hommes (13%) déclarent ne
jamais (ou moins d’une fois par mois)  écouter les informations à la radio. L’intérêt
pour les affaires publiques présente un écart de 17 points en pourcentage entre
les hommes et les femmes. En effet 61% des femmes déclarent ne pas être du tout
ou pas très intéressé aux affaires publiques contre 44% d’hommes. Elles parlent
également moins de questions politiques avec leurs amis et famille que les
hommes, 58% contre 35% déclarent ne jamais en parler.

Pour les questions d’engagement citoyen 31%
des femmes déclarent avoir participé à des réunions de campagne ou des
rassemblements pour les présidentielles de mars 2010 contre 52% d’hommes. Ce
sondage a également montré que bien que rejetant fortement les systèmes non
démocratiques les femmes les rejettent moins que les hommes. Ainsi 73% des
femmes rejettent un système de parti unique contre 89% des hommes. De tels
écarts demeurent pour les autres systèmes non-démocratiques proposés.

En ce qui concerne « la place de la
femme dans l’opinion des Togolais », deux grands résultats en ressortent.
Les Togolais dans leur très grande majorité (près de 9 Togolais sur 10) sont
pour l’égalité des droits et traitements entre les hommes et les femmes, ainsi
que le leadership féminin. Ces résultats ne dépendent ni du sexe, ni du milieu
de résidence. Il faut aussi dire que les Togolais font mieux que la moyenne des
autres pays Afrobaromètre dont nous disposons des résultats pour le moment.

Cette dissémination a été conduite par une équipe
de chercheurs du CROP composée de Hervé Akinocho (chargé de la recherche), Atabanam
Simbou, et du Dr Kodzo F. Gbenyo qui est chercheur affilié au CROP et
professeur d’économie au CEGEP Saint-Jean-Richelieux, au Canada. Cette équipe
de chercheurs a été épaulée  par Mme Anne
KPEDJI coordonnatrice générale de l’ONG APDF (Action pour la Promotion et le Développement
de la Femme) et formatrice en genre et développement. Vous trouverez ci-attaché les rapports de ces résultats.

TOG.R5_Dissemination.4.Diapos

TOG.R5_Dissemination.4.Communique.Presse.2

TOG.R5_Dissemination.4.Communique.Presse.1

Rédigé par CROP - TOGO